Je passais par là
Poussé par un vent léger
Pas après pas devant moi
Des notes de musique venaient à ma rencontre
Lancées par enchantement
Un peu comme les étoiles d’un feu d’artifice au firmament

Et je t’aperçu
Gamin de nulle part
Appucé contre le mur
La tête légèrement penchée sur ta flûte argentée
Tes doigts légers et tes cheveux bouclés
Contrastaient avec tes habits couleur de banlieue abandonnée

Mais ce qui m’arrêta
Fut la douceur de ta musique
Paisible message de ton coeur
La joie se lisait dans tes yeux
A chaque passant qui avant de repartir
Derrière un sourrire complice
Discrètement laissait tomber une pièce
Dans la petite boît rouillée

___________________
Gilbert Pauli

close

Inscrivez-vous pour recevoir chaque les informations.

Nous ne spammons pas !