Je me souviens
C’ést si bon de rêver près de toi
Miroir d’argent finement plissé
Par la brise au doigt de fée
De pouvoir se reposer
Et de se confier sur ton oreiller
A chaque rendez-vous
J’ai l’impression
Que c’est la première fois
Que je fais connsaissance avec toi

Je reviendrai t’admirer
En toutes saisons
Ou sans raison
Je parlera de toi autour de moi
Psyché de la nature
Témoin à chaque instant des teintes du ciel
Et des mille choses qui sont le long de tes dentelles

Princess de chaque année
Garde ton voile de mariée
Il n’est pas de corps mieux habillé
Qui nous offre à tout moment
Tant de bonheur inespéré

_______________
Gilbert Pauli

close

Inscrivez-vous pour recevoir chaque les informations.

Nous ne spammons pas !